Informations

L’aggravation de la crise sanitaire nous contraint à REPORTER la conférence prévue le vendredi 13 novembre 2020.


Menu

vendredi 23 octobre 2020

Décès de Gisèle DELAUNAY

Gisèle DELAUNAY


 

 

C'est avec une grande tristesse que nous vous faisons part du décès de Gisèle DELAUNAY survenu le 21 octobre 2020.

 





 Cher(es) Ami(es)

Je viens aujourd'hui vous parler d'une grande dame qui nous a quittés, discrètement, mercredi. Je ne la connaissais que depuis quelques années mais la sympathie s'est rapidement installée entre nous. Son élégance naturelle, sa droiture morale et intellectuelle, sa force dans les épreuves m'ont beaucoup marquée. Comme enseignante, elle avait aimé transmettre des connaissances et tout un savoir être à ses petits élèves, les éveillant à la beauté de la musique et à la beauté de la peinture notamment. Elle était profondément attachée aux valeurs qui sont les nôtres, celles de l’École de la République, aimait nos réunions tant de l'AMOPA que celles de la MHEM. Elle parlait toujours de l'avenir, elle était une femme lumineuse.

Nous avons eu tous la chance de la connaitre.

Merci chère Gisèle

Chantal Procureur

Vice présidente de la section 

AMOPA de la Manche

Lettre aux instituteurs et institutrices

 Dépêcche du 15/01/1888

Jean Jaurès - Lettre aux instituteurs et institutrices

(La Dépêche de Toulouse, 15/01/1888)


Vous tenez en vos mains l'intelligence et l'âme des enfants ; vous êtes responsables de la patrie. Les enfants qui vous sont confiés n'auront pas seulement à écrire, à déchiffrer une lettre, à lire une enseigne au coin d'une rue, à faire une addition et une multiplication. Ils sont Français et ils doivent connaître la France, sa géographie et son histoire : son corps et son âme. Ils seront citoyens et ils doivent savoir ce qu'est une démocratie libre, quels droits leur confère, quels devoirs leur impose la souveraineté de la nation. Enfin ils seront hommes, et il faut qu'ils aient une idée de l'homme, il faut qu'ils sachent quelle est la racine de nos misères : l'égoïsme aux formes multiples ; quel est le principe de notre grandeur : la fermeté unie à la tendresse. Il faut qu'ils puissent se représenter à grands traits l'espèce humaine domptant peu à peu les brutalités de la nature et les brutalités de l'instinct, et qu'ils démêlent les éléments principaux de cette œuvre extraordinaire qui s'appelle la civilisation. Il faut leur montrer la grandeur de la pensée ; il faut leur enseigner le respect et le culte de l'âme en éveillant en eux le sentiment de l'infini qui est notre joie, et aussi notre force, car c'est par lui que nous triompherons du mal, de l'obscurité et de la mort.
 

lundi 19 octobre 2020

Message du Président national de l’AMOPA à la suite de l'assassinat d'un professeur à Conflants-Sainte Honorine

 Message du Président national de l’AMOPA

 

Ce 16 octobre, l’indicible horreur a frappé aux portes d’un collège de Conflans-Sainte-Honorine. Un professeur d’histoire-géographie a été décapité pour avoir dispensé un cours d’enseignement moral et civique.


Je tiens à assurer sa famille, ses collègues du Collège et, au-delà, l’ensemble du monde éducatif, du soutien de l’Association des Membres de l’Ordre des Palmes Académiques. La barbarie de cet acte nous révulse. Enseigner c’est ouvrir au monde et à la culture, enseigner, c’est transmettre les valeurs républicaines inscrites au fronton de nos établissements scolaires. Égalité de recevoir le même enseignement, quelles que soient les origines et convictions personnelles, liberté de promouvoir le fondement de notre République et d’exprimer ses opinions dans le respect des personnes, fraternité entre les êtres qui bannit la violence.


L’école républicaine et laïque est un des piliers de la démocratie. Sachons accompagner et soutenir, au quotidien, les enseignants. Sachons susciter tolérance et respect de la personne dans ce qu’elle a de plus précieux : la vie. Sachons transmettre aux jeunes les valeurs de liberté et de respect de l’autre.
 

Jean Pierre Polvent

mercredi 14 octobre 2020

Guillaume POSTEL

Guillaume Postel
Né à Barenton en 1510, mort à Paris en 1581, après avoir traversé le XVIe siècle en guerre, l’Europe et l’Asie en feu, il a eu le destin d’un savant de génie. Toujours très savant, et parfois très dément, il finit par s’apprivoiser à la sagesse.

 
Il a suscité l’admiration, l’envie, le rire, la pitié, et toujours l’étonnement. Il a connu la gloire, la peur, le succès, la prison, et l’oubli. Ses disciples firent de lui un personnage mythique, ensuite on n’en parla plus.

Il reste connu des bibliophiles qui, dans tous les temps, ont acheté à prix d’or ses ouvrages édités à faible tirage.  
 
Mais ce prophète de la Concorde Universelle et de Nations Unies, cet apôtre d’un œcuménisme militant, ce mystique de la féminité et du Couple régénéré ne méritait-il pas mieux qu’une place mineure dans les magasins pittoresques et les boutiques fantasques des bibliothèques ésotériques ?

mardi 13 octobre 2020

Qui est Jean FERRAT ?

Ça s'est passé dans la Manche !

Au théâtre de Carentan, dimanche 11 octobre, les amis de la MHEM et les amis du Secours Populaire se sont retrouvés en compagnie de  l'ami de Jean FERRAT, Joël CARPIER, pour une passionnante et captivante conférence ayant comme thème : "Qui est Jean FERRAT ?".

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Joël CARPIER en compagnie des dirigeants de la MHEM.

 

 

 

 

 

 

 

 


Un grand merci à Joël CARPIER pour  ce mémorable moment !



PDF/Print